Perles et Paddock, l'impression de bruncher dans un jardin extérieur

25/07/2018

Un décor invitant

Ouvert depuis juin 2017 dans le quartier bourdonnant et créatif de Griffintown, Perles et Paddock a capturé mon attention de par sa beauté et son style la minute que j’y ai mis les pieds. Le puit de lumière situé juste au-dessus du bar illuminait généreusement le lieu. L’abondance de verdures donnait à celui-ci un charme unique et le sentiment d’être comme chez soi. Maxime Perrault et Jessica Goulet, tous deux copropriétaires du lieu, ont définitivement imaginé le restaurant de façon à me donner l’impression de marcher tout droit dans un jardin. Le design intérieur a d’ailleurs été pensé par Maxime et réalisé avec l’aide de Maurice Martel (Architecte), Marianne Desjardins (Design graphique) et Fx Studio (Collaboration design). On ne peut être plus qu’impressionné par le souci alloué à chaque détail dans le décor. Entre autres, Maxime a conçu les panneaux acoustiques que l’on retrouve au plafond. L’isolation du son est définitivement un aspect important puisque cela permet aux clients de s’entendre parler tout en écoutant la musique.

Map Data
Map data ©2018 Google
Map DataMap data ©2018 Google
Map data ©2018 Google
Map
Satellite

La signification derrière le nom “Perles et Paddock”

Pourquoi « Perles et Paddock »? Pour comprendre son origine et la signification derrière le nom, on devra se référer à l’histoire de Griffintown. Contrairement à ce que l’on connaît aujourd’hui, Griffintown fut à l’époque un quartier d’ouvriers. On y retrouvait de nombreuses écuries abritant les chevaux qui devaient transporter les matériaux de construction le long du canal Lachine, d’où l’image du cheval utilisé dans le logo de Perles et Paddock. Maxime nous explique l’importance pour lui que l’on se souvienne cette partie de l’histoire et l’héritage de ce quartier. Pour ce qui est du « Perles » dans « Perles et Paddock », ce dernier nous explique que c’était pour ajouter une petite touche plus féminine et élégante au nom afin de contrebalancer le côté plus masculin de « Paddock ».

Une belle combinaison de saveurs et d’excellents cocktails

Évidemment, l’un ne peut pas parler du restaurant sans parler de la nourriture. Le dévouement de Maxime à utiliser principalement des produits bios est un reflet de son soucis pour la nourriture de qualité et santé. La Gaufre Sucrée Salée, l’un de leurs meilleurs vendeurs était super! Composé de poulet frit bio, foie gras, tire-éponge, argousier et sirop d’érable, ce plat est un must. La tire-éponge est assez spéciale; on nous explique qu’elle est faite en ajoutant du bicarbonate à de la tire à 300 Fahrenheit, ce qui vient gonfler la tire en « éponge » à texture assez ferme.

La Gaufre Sucrée Salée
Les Pancakes à la patate douce

Un autre plat qu’on a beaucoup aimé, c’est les Pancakes à la patate douce, avec fraises, pacanes caramélisées et sirop d’érable, qui étaient très moelleuses.

Perles et Paddock est bien aussi connu pour ses cocktails. Le Ragtime Fizz, un breuvage que j’ai eu la chance d’essayer, est un cocktail présentement disponible durant le brunch. Le gin, la mélisse, ainsi que la crème et la fleur d’oranger composant ce breuvage le rendait rafraîchissant et sucré. La légère mousse sur le dessus venait également ajouter une texture intéressante.

Notre impression globale

En somme, je ne peux avoir que des commentaires positifs sur ce restaurant: bonne qualité, grand souci porté aux détails, personnel chaleureux et amical. Pouvez-vous imaginé que nous sommes restées de 10h30 à presque 17h00 à manger, siroter nos cocktails et jaser? On peut vous assurer qu’on n’a pas l’habitude de rester aussi longtemps dans un restaurant…mais là, on y était bien. 

MYUM!!!!

Le Ragtime Fizz

Clique ici pour voir le menu